URSL VISE

URSL VISE  - Football Club - D1 Amateurs - Belgique
URSL VISE - Club de Football Belge
 

 
URSL VISE - Club de Football - D2 Amateur - Belgique

    Un scénario à nouveau frustrant
      lundi 4 novembre 2019 par Webmaster

Les semaines se suivent et se ressemblent... Au RWDM, l’URSL Visé aurait clairement pu accrocher une victoire. Mais un penalty converti par Yohan Brouckaert a offert un point de dernière minute aux Bruxellois (2-2). Ce dimanche, les Oies sont également passées à deux doigts d’une victoire face à Seraing. Cette fois, c’est une reprise de la tête de Jordan Machado qui a modifié la donne dans les arrêts de jeu du match (2-2). Retour sur un après-midi frustrant qui avait pourtant bien commencé.

(JPG) Seraing est l’un des cadors de la série. Face à un tel adversaire, deux solutions s’offraient aux Visétois : soit défendre intelligemment et repartir de l’avant lorsqu’on en a l’occasion, soit développer son jeu et se montrer concret pour faire chavirer son opposant direct. Eh bien, ce dimanche, c’est un mélange de ces deux possibilités que les protégés de José Riga et de Bernard Smeets ont mis à profit. A la pause, les visités menaient de deux buts. Et, surtout, ils avaient offert un visage séduisant qui rappelait les plus belles heures du RCS Visé. Volonté offensive, replacements intéressants, collectivité, actions offensives séduisantes, arrêts de grande classe de Gwen Jaa... Il y en avait pour tous les goûts !

(JPG) C’est grâce à un mouvement parfaitement dessiné que Matisse Thuys ouvrait la marque dès la 12e minute. Tant le pré-assist de Sambu Mansoni que la passe décisive de Nakhid Panagiotis, quasiment à l’aveugle, étaient géniales. Et ce, à l’instar de la finition ! Six minutes plus tard, Ibou Sawaneh pensait faire le break, mais l’attaquant était hors-jeu. Qu’à cela ne tienne, c’est avant la demi-heure que les Oies faisaient 2-0. Christophe Nezer réalisait un énième retour défensif parfait. Quant à « Panos », il délivrait un tir dont il a le secret qui faisait mouche. Seraing réagissait alors en fin de premier acte mais Gwen Jaa prouvait qu’il pouvait aussi se montrer convaincant : ses arrêts permettaient à son équipe de rentrer avec un avantage toutefois mérité aux vestiaires.

La seconde période était plus compliquée pour les Visétois. Mais l’animation du système tactique faisait des merveilles. Ainsi, chaque joueur se montrait concerné par sa tâche défensive. Bref, même si Seraing se voulait plus offensif, l’URSL Visé pliait mais ne rompait pas. Gwen Jaa y était aussi pour beaucoup, lui qui multipliait les gestes décisifs entre ses poteaux. Dans ces conditions, c’est sur une tentative lointaine qu’Ali Sanogo sonnait la révolte des Métallos. Sa frappe ne laissait aucune chance au portier bassi-mosan. On jouait la 82e minute.

Le scénario était à nouveau cruel pour les Oies. Alors qu’il ne restait qu’une poignée de secondes, un centre de la droite terminait sa course sur la tête de Jordan Machado, étonnamment esseulé dans le rectangle visétois, à la 93e minute de jeu. Il n’en demandait pas tant et égalisait. De quoi laisser pas mal de regrets à une équipe locale qui monte en puissance mais qui n’est pas toujours récompensée en termes de points.

Yannick Goebbels


Retour page précedente



URSL VISE- Club de Football Belge
Classement 2019 -2020    D1
URSL VISE - Mini Classement
-
-
URSL VISE - Prochain match
-
Prochain Match
à Domicile
Dimanche 01 déc. -15h00
D1  Amateurs

URSL Visé

Tubize

-
-
URS Lixhe - FaceBook
-

 
URSL VISE

Henry Mercedes

Automatic Cars  Herstal

Brasserie Zeevaert

Ville de Visé

MecaSpring

La Meuse - Liège

Henry Mercedes

Afflelou Visé